SEMINAIRE ASTROLOGIE : LE SOLEIL ET SES VIBRATIONS MERCURIENNES

LE 3 MARS 2018 de 10h à 12h et de 14h à 18h

Journée animée par

JO         Jo BETAILLOLE    

et            

Martine BELFORT

MB

de l’Atelier Astrologique d’Aquitaine  nous parleront du

« TRIO DE TOUS LES POSSIBLES ! »

Réflexions sur les 3 possibilités mercuriennes et les 5 vénusiennes pour un même signe solaire.

Inscription et informations auprès de Catherine BAR-HENNEQUIN

au 06-43-43-07-24

Tarifs : 30 € pour les adhérents  et 40 € pour les non-adhérents

Possibilité de partager le repas

au Restaurant « L’Escapade Gourmande » (sur inscription)

Publicités

2018 : 13 pleines lunes et 2 éclipses totales

La Pleine Lune de ce 31 janvier est qualifiée de « superlune bleue de sang ». Mais que se cache-t-il derrière ces termes intrigants ? Verrons-nous une « Lune bleue » ? Pourquoi l’appeler « Lune bleue de sang » ?

La Pleine Lune de ce 31 janvier 2018 est souvent annoncée comme une « superlune bleue de sang ». L’expression, qui paraît surréaliste, combine trois aspects qui caractériseront ce rendez-vous céleste. Le plus exceptionnel, et de loin, sera l’éclipse totale de Lune mais malheureusement le phénomène ne sera pas visible en Europe.

Tout d’abord, le terme superlune — de plus en plus employé ces dernières années —, fait allusion à une Pleine Lune un peu plus grande et plus lumineuse que d’habitude. Comment est-ce possible ? Simplement parce que l’orbite de notre satellite naturel autour de la Terre n’est pas parfaitement circulaire mais elliptique. Ainsi, parle-t-on de superlune lorsque la Pleine Lune coïncide avec le périgée, c’est-à-dire le moment où l’astre atteint le point de son orbite le plus proche de la Terre.

Sauf que… le 31 janvier, ce ne sera pas une vraie de vrai. En effet, comme l’explique l’Observatoire de Paris, pour mériter ce titre, il faudrait que notre satellite soit à moins de 356.600 km de la Terre… Or, ce soir-là, à son lever, la Lune sera à 358.995 km de nous. Certes, ce n’est pas loin du périgée et l’astre — présent alors dans la constellation du Cancer, jusqu’à 60° au-dessus de l’horizon au méridien — sera jusqu’à 14 % plus brillant. Ce sera une nuit bien claire.

Durant une éclipse de Lune, notre satellite, qui traverse alors l’ombre de la Terre, se pare de teintes sanguines. © Nasa

Pourquoi une « Lune bleue » ?

Mais verrons-nous une « Lune bleue » dans la nuit du 31 janvier au 1er février ? Non plus. En réalité, une règle veut qu’on appelle « Lune bleue », la deuxième Pleine Lune qui se produit dans un même mois (ce qui arrivera deux fois en 2018 : en janvier et en mars). Sauf que…, d’une part, la Pleine Lune se déroulera le 1er février pour les personnes situées dans l’est de l’Asie et de l’Australie — donc pas de « Lune bleue » pour eux —, et d’autre part, selon une « règle plus ancienne, […] l’appellation « Lune bleue » devrait être réservée à la troisième Pleine Lune d’une saison qui en abriterait quatre », relève Guillaume Cannat dans son Guide du Ciel. Or, il n’y aura pas de quatrième Pleine Lune pour l’hiver 2017-2018. Pour voir une véritable « Lune bleue », il faudrait donc attendre le 22 août 2021.

Par ailleurs, on notera que la Pleine Lune de janvier est aussi surnommée La Pleine Lune des Loups par les Amérindiens, ou encore la Lune tranquille pour les Celtes.

Une éclipse de Lune invisible en France

Enfin, la Pleine Lune du 31 janvier est qualifiée de « Lune bleue » et même de « bleue de sang ». Mais pourquoi ? Ici le terme « sang » fait référence à l’éclipse totale de Lune qui sera visible cette nuit-là. Hélas, pas pour tout le monde. En France métropolitaine, il ne nous sera pas possible de l’admirer se parer de teintes sanguines lors de son passage dans la pénombre et l’ombre de la Terre. Pour observer le phénomène dans sa totalité ou du moins partiellement, il faudra être en Asie, en Sibérie, en Océanie ou encore dans l’ouest de l’Amérique du Nord. Le mieux sera en Indonésie, en Polynésie, en Australie et aussi en Nouvelle-Zélande, là le spectacle sera complet (76 minutes de totalité), notre satellite s’éteignant progressivement dans la nuit, sans pour autant disparaître.En Europe, nous pourrons toutefois nous rattraper cet été, le 27 juillet prochain, dès le lever de la Pleine Lune. La totalité se déroulera durant le crépuscule et en plus, Mars lui tiendra compagnie, ce qui promet un beau spectacle dans la torpeur d’une douce soirée d’été.

Conjonction Venus Mars

Faites sonner votre réveil de bonne heure, ce jeudi ! Dans les lueurs du petit matin, vers 6h30, l’Etoile du Berger a rendez-vous avec la planète Rouge !

La brillante Vénus et la planète Mars sont en conjonction serrée, séparées dans le ciel de moins d’un diamètre de Pleine Lune ! Il ne s’agit pourtant que d’un rapprochement apparent : en réalité, les deux planètes sont séparées de 150 millions de kilomètres.

Si Vénus étincelle, la planète Mars, à ses côtés, fait pâle figure : elle est en effet 250 fois moins brillante que sa voisine.

Cette conjonction serrée est observable sans instruments, mais une paire de jumelles vous permettra de mieux apprécier le spectacle.

Vous pourrez également tenter votre chance le lendemain matin, et ainsi apprécier le déplacement de Vénus par rapport à sa lointaine « voisine ».

jeudi 0510 0630

CONFERENCES 2017-2018

02 DECEMBRE 2017

ASTROGENEALOGIE par Martine GARETIER

D’où venons-nous ? Comment comprendre notre héritage ancestral

MG
Conférence organise par le Cercle Astrologique d’Auvergne

o-o-o-o-o-o-o-o-o

16 et 17 DECEMBRE 2017

NEPTUNE par Christian DUCHAUSSOY

CD

Conférence organise par le GERA

o-o-o-o-o-o-o-o-o

02 et 03 JUIN 2018

LES ASPECTS MINEURS  par Christian DUCHAUSSOY

cd2
Conférence organise par le GERA

o-o-o-o-o-o-o-o-o

D’autres Rendez vous sont prévus au printemps

mais leurs dates ne sont pas encore arrêtées

JO BETAILLOLE et Martine BELFORT

JOMB

o-o-o-o-o-o-o-o-o

GRAND COLLOQUE ANNUEL de Bordeaux

organise par les Ateliers Astrologiques d’Aquitaine

 

Pour tous renseignements complémentaires sur les conférences ci dessus, vous pouvez contacter :

Cercle Astrologique d’Auvergne : Catherine Hennequin-Bar au : 06 43 43 07 24.

G.E.R.A : Eléonore LAMY : 06 43 43 07 24

Nous vous  attendons nombreux à ces conférences !!!

 

 

 

C’est la rentrée !!!

Les cours du C.A.A. reprennent cette semaine !!!

CHB

CONFERENCE VIC LE COMTE

conf yoga2017 (1)conf1

SI VOUS REGARDEZ LE CIEL…

La nuit du 5 au 6 ….

5-au-6-fevrier-2017-500x815

La pleine lune des neiges,

celle du coeur de l’hiver, se produit dans la nuit du vendredi 10 au samedi 11 février. Si vous regardez vers l’horizon est-nord-est le vendredi juste après le coucher du Soleil, vous verrez sans peine la bille lunaire.

 

img_6957-rc3a9solution-de-lc3a9cran

Rencontre Astrologique 4 Mars 2017

Samedi 4 Mars 2017 de 10h à 18h
2017-affiche-a4-seminaire-4-mars-2017

 

Maison des Associations
11 rue des Saulées
63400 Chamalières

Séminaire Astrologique d’une journée

Cette journée particulière s’adresse à tous, même aux débutants.

Matin :
Utiliser les « Profections » par Martine Belfort

Les Profections, outils de prévision (sous l’égide de Danielle Jay)
s’appliquent aussi bien au thème natal qu’aux thèmes prévisionnels.

Après midi :
« Korè » Maître Moderne du Taureau, par Josette Bétaillole

Il n’est pas question de renier les maîtrises anciennes du Taureau. Il
s’agit seulement d’intégrer Koré, le maître moderne de ce signe.
Korè ne détrône pas Vénus, elle la complète. Nous constaterons très vite
que cette combinaison se complète et que la pertinence de cette
association enrichit considérablement notre interprétation.

Coût 40 €. Possibilité de partager le repas ensemble.
Renseignement et inscriptions :
Catherine Bar-Hennequin
Tél. 06 43 43 07 24
jhennequin@wanadoo.fr

Nombre de places limité. Merci de vous inscrire assez tôt.

Nouveau séminaire en novembre!

CAAimageCe mois de novembre, Le Cercle Astrologique d’Auvergne accueille Martine Garetier.
Elle vous propose, le 19 novembre 2016, à Chamalières (63), un séminaire d’une journée sur le sujet passionnant : « LES MAISONS DERIVEES» .

Rendez-vous le samedi 19 novembre 2016, de 9h30 à 18h,
à la Maison des Associations, 11 rue des Saulées 63400 Chamalières.
Possibilité de prendre le repas en commun au restaurant
Renseignements et inscriptions :
Catherine Bar-Hennequin – 06 43 43 07 24 – jhennequin@wanadoo.fr

Nous recommandons également les conférences de nos confrères du G.E.R.A. à voir ici.

 

 

Séminaire d’une journée avec pour thème « Les cycles »

cyclesLe Cercle Astrologique d’Auvergne accueille Martine Barbault,martine
astrologue et intervenante (entre autres) à l’Atelier d’Astrologie d’Aquitaine.
Elle vous propose, le 13 février 2016, à Chamalières (63), un séminaire d’une journée : « LES CYCLES EN ASTROLOGIE INDIVIDUELLE » .
Encore plus importants et significatifs que les transits, qu’ils complètent, les cycles orchestrent nos grands tournants de vie. Des exemples nous serviront à étayer cette pratique : Jean-Louis Trintignant, Brigitte Bardot, Simone de Beauvoir, Woody Allen, Stéphane Audran, Claude Chabrol, Pedro Almodovar.
Rendez-vous le samedi 13 février 2016, de 10h à 18h,
à la Maison des Associations, 11 rue des Saulées 63400 Chamalières.
Possibilité de prendre le repas en commun au restaurant
Renseignements et inscriptions :
Catherine Bar-Hennequin – 06 43 43 07 24 – jhennequin@wanadoo.fr